Lumière Bleue - Tout savoir sur la Lumière Bleue

octobre 08, 2019 5 min de lecture 1 Commentaire

Lumière Bleue Bannière

La Lumière Bleue est omniprésente dans notre quotidien, à l’extérieur notamment, avec le soleil qui en émet. On la retrouve aussi dans nos maisons, nos voitures et nos magasins.

 

Il existe de nombreuses sources lumineuses artificiels. Nos écrans de télévisions, ordinateurs, tablettes et smartphones en font parti. Il y a donc deux sources de lumière bleue (le soleil et les écrans).

 

Qu’est ce que la lumière bleue ?

Lumière Bleue Ecran

 

La Lumière Bleue est elle-même composée du bleu-violet et du bleu-turquoise. Ils ont chacun des longueurs d’ondes différentes et des effets distincts sur notre organisme.

 

Notre corps se sert par exemple de la lumière bleu-turquoise qui agit comme un régulateur sur notre cycle circadien, c'est à dire sur nos phases d’éveil et de sommeil

 

Des millions d’années d’évolution nous ont acclimaté à la lumière du soleil, ce qui a poussé notre corps à s'habituer à l’intensité lumineuse de notre étoile. 
Plus le soleil disparait pour laisser place à la nuit, moins notre corps reçoit cette lumière bleu-turquoise qui stimule l’éveil et plus notre corps secrète la production de mélatonine pour amorcer notre cycle de repos.

 

  • La lumière bleu-turquoise nous aide à être plus vigilant, réactif, favorise notre mémoire, mais aussi notre bien-être et notre bonne humeur. Ce qui explique notamment le blues qu’on peut ressentir quand le soleil se fait plus rare l'hiver.
  • La lumière bleu-violet, quant à elle, a une longueur d’onde plus courte que le bleu-turquoise, elle est donc encore plus énergétique. C’est la lumière visible la plus proche des ultraviolets et donc la plus puissante. La lumière bleue étant celle avec la plus courte longueur d’onde dans cette catégorie. Du fait de sa haute énergie, la lumière bleu-violet scintille plus facilement, ce qui peut nous éblouir et affecter notre vision
Nos yeux doivent alors faire plus d’efforts pour voir nettement. Cela peut engendrer une fatigue visuelle et un cercle vicieux qui peut nuire à notre concentration et notre réactivité. Plus vos yeux seront fatigués plus ils devront travailler pour se concentrer, ce qui les fatiguera plus vite.
Avoir les yeux secs et piquants, les paupières qui tremblent, le trouble de la vision, des maux de tête, des douleurs au cou et au dos sont des symptômes de la fatigue visuelle. Cela peut nuire à la concentration et à la productivité.

 

 

Un constat médical résumé en ces termes par le Dr Petra Kunze :
« Le spectre de la lumière du jour ou de la lumière artificielle comprend des bandes de couleur. Parmi elles, du bleu-turquoise, lumière bonne pour le moral. Puis du bleu-violet, lumière à laquelle nous sommes de plus en plus exposés »
Plus fâcheux encore, la lumière bleu-violet est diffusée de manière très intense par les écrans de toutes sortes. Lesquels émettent des pics de lumière bleue, connus sous le terme de « lumière à Haute Énergie Visible » (HEV).

 

Ces rayons représentent un véritable risque pour la rétine des personnes exposées aux émissions lumineuses. D’autant plus que diverses études tendent à confirmer qu’un individu moyen passe au moins 6 heures devant un écran.

 

En 2012, l’association américaine Vision Council a réalisé un sondage auprès de 10 000 adultes sur leur utilisation des écrans et les symptômes visuels qui en ressortent.
  • « 70 % des adultes ont connu des symptômes de fatigue visuelle numérique. La plupart n’ont rien fait pour y remédier. Principalement à cause du manque de connaissances sur le sujet. » Vision Council en 2013
Il en est ressorti que près de 70 % de ceux qui utilisaient régulièrement des écrans numériques éprouvaient certains des symptômes de la fatigue visuelle

 

On peut se poser la question de ce qu’il en est 7 ans plus tard. Avec la récente technologie LED qui inonde le marché des appareils électroniques.

 

La lumière bleue est-elle vraiment nocive ?

Notre cornée et notre cristallin sont en mesure de filtrer une partie de cette puissante lumière bleu-violet.
En partie seulement, car sur la durée, un effet d’accumulation peut perturber le fonctionnement de ce filtre. Ce qui lui échappe pénètre alors à travers notre œil pour atteindre la macula. C'est la partie centrale de notre rétine qui traite 90% des informations visuelles reçues par l’œil.

 

Plusieurs études semblent montrer qu’une exposition prolongée à cette lumière pourrait potentiellement endommager la vision sur le long terme, en particulier chez les enfants

 

Lumière Bleue Nocive

En effet, notre système visuel n’atteint sa maturation que 3 ans après notre naissance. Notre cristallin atteint sa pleine efficacité de filtrage qu’à partir de nos 14 ans.

La lumière bleu-violet atteint donc plus facilement la macula des plus jeunes. Elle peut ainsi s’avérer d’autant plus dangereuse si ces derniers passent leurs journées devant des écrans.
    • « Les rayons bleus du spectre semblent accélérer la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) plus que tout autre rayon du spectre. » American Macular Degeneration Foundation (AMDF)
    • « Une exposition à la lumière bleue chez les adolescents et les personnes dans la vingtaine et la trentaine, peut devancer de 10 ans le risque d’apparition de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et double le risque de souffrir de cécité au cours de la vie. » Rapport de la Beaver Dam Eye Study
    • « Nous sommes exposés à la lumière bleue continuellement et l'œil ne peut pas la bloquer ou la refléter. Ce n’est un secret pour personne que la lumière bleue nuit à notre vision en endommageant la rétine. Nos expériences expliquent comment cela se produit et nous espérons que cela conduira à des thérapies qui ralentissent la dégénérescence maculaire, comme un nouveau type de collyre. Vous avez besoin d'un approvisionnement continu en molécules rétiniennes si vous voulez voir. Les cellules photoréceptrices sont inutiles sans rétinal, qui est produit dans l'œil.»

Lumière Bleue Dangers

 

Si vous exposez la rétine à la lumière bleue, le rétinal tue les cellules photoréceptrices au fur et à mesure que cette molécule se dissout sur la membrane. Les cellules photoréceptrices ne se régénèrent pas dans l'œil. Quand elles sont mortes, elles sont mortes pour de bon. » Professeur Ajith Karunarathne de l'université de Tolédo (Etats-Unis)

 

ASTUCES POUR RÉDUIRE VOTRE EXPOSITION À LA LUMIÈRE BLEUE

 

La meilleure façon de protéger ses yeux face aux émissions de rayons de lumière bleu-violet est de fixer le moins longtemps possible les écrans. Ainsi, il est recommandé de ne pas rester plus de 3 heures par jour devant un écran, tout en se ménageant des pauses toutes les 20 minutes afin de laisser reposer ses yeux. La fatigue visuelle est liée à ces temps prolongés face aux écrans.

 

Cependant, les lunettes anti-lumières bleues permettent de rester beaucoup plus longtemps devant un écran sans ressentir de fatigue visuelle, mots de tête ou picotements des yeux et paupières. C'est la méthode la plus simple pour lutter contre les effets nocifs de la lumière bleu.

En outre, si vous souhaitez préserver au mieux la qualité de votre sommeil, il est vivement conseillé de ne pas regarder d’écran avant de vous coucher.
Si jamais vous ne pouvez pas suivre ces conseils, essayez de réduire au maximum la luminosité de vos écrans (ce qui ne filtrera pas correctement la lumière nocive).

 

Enfin, si vous utilisez votre ordinateur ou votre tablette pour lire des livres, la bonne alternative est d’adopter une liseuse fonctionnant à l’encre électronique.
Dépourvue de système de rétro-éclairage, celle-ci n’émettra alors aucune lumière bleue. Ce qui vous donnera, en outre, la possibilité de lire vos ouvrages en plein soleil.

1 Réponse

Jérôme
Jérôme

octobre 09, 2019

Très bon article, assez complet et pas trop orienté sur vos produits, c’est rare ! Même si porter des lunettes anti lumière bleue à l’air d’être la meilleure solution ;)

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.